Le Havre d'avant... ou l'histoire en photo de la ville du Havre et des Havrais avant la guerre...

Le Havre... toute l'histoire du Havre et des Havrais... avant le naufrage et les bombardements de 1944 ! Beaucoup de photos dans Le Havre d'aujourd'hui également...

25 février 2008

La rue Thiers et le quartier

A00159

Encore une photographie empruntée à l'ami Pierre Bruger du forum du GGHSM qui nous présente le début de la rue Thiers. Sur celle-ci, on distingue sans peine le clocher majestueux de l'église Saint-Michel, hélas disparu lors des bombardements de septembre 1944. Le clocher incendié, l'église en grande partie détruite (il ne restait plus que quelques piliers et des arcades au sortir de la guerre), on procédera ensuite à sa destruction et à la construction de l'église que nous connaissons de nos jours. On aperçoit la côte en arrière-plan, beaucoup moins peuplée qu'aujourd'hui...

Cette partie de la rue menait de la place du nouvel Hôtel de Ville à la rue de Montivilliers (actuelle rue d'Ingouville). Elle fut longtemps la promenade des gens à la mode, comme en témoignent les nombreuses enseignes des magasins d'habillement.

A la hauteur du tramway, hors champ, sur la droite, se trouve la Banque de France encore debout aujourd'hui. Celle-ci s'installa rue Thiers le 22 septembre 1856, c'est-à dire peu de temps après l'annexion de la commune d'Ingouville par celle du Havre (1852). C'est l'époque où le quartier Thiers 'explose'. Beaucoup de nouvelles constructions apparaissent. Le Havre est en train de s'étendre, ou plutôt de vivre une deuxième jeunesse.

En effet, en une dizaine d'années, on abat les remparts, on crée des rues (Franklin, Ancelot, de la Douane, de Metz, de l'Impératrice, le boulevard de Strasbourg...), on en prolonge d'autres (la rue du champ-de-Foire), on construit le nouvel Hôtel de Ville, si bien que le 5 août 1857, Napoléon III et l'Impératrice Eugénie viennent au Havre en visite officielle pour 'inaugurer la nouvelle ville'. Le Havre a alors 64.000 habitants. Le tour de la rue Thiers viendra quelques années plus tard...

A00161

Car la rue Thiers n'eut pas toujours le tracé qu'on lui connaît aujourd'hui. Avant son élargissement en 1880 et son prolongement, elle s'arrêtait à hauteur de la Banque de France qu'on aperçoit sur la photographie ci-dessus, au fond à droite. Celle-ci n'est pas non plus dans sa version définitive puisqu'elle fut reconstruite en 1882. Vers 1890, le moins que l'on puisse dire, c'est que la rue n'avait plus le même aspect...

A00162

Côté gauche de la rue, on pouvait trouver les magasins suivants : le restaurant Voisin, le magasin 'Au Patriote', le Grand Bazar du Bon Marché ou le café Levigneur, comme nous pouvons le découvrir sur la photographie suivante.

A00157

A partir de 1880, en empruntant cette rue, on accédait à la rue de Montivilliers (actuelle rue d'Ingouville) d'où l'on montait vers la côte. On pouvait aussi tourner à droite pour suivre la nouvelle rue Thiers prolongée.

A00158

En effet, après la rue de Montivilliers, la rue Thiers se prolongeait vers le Rond-Point. Changeant de nom à la hauteur de l'ancienne clinique des Ormeaux, elle prenait celui de rue de Normandie et menait jusqu'à la sortie du Havre. 

A l'origine, cette partie de la rue Thiers était sur le territoire d'Ingouville et se nommait alors 'Chaussée d'Ingouville'. En 1738, elle fut entièrement refaite, embellie, aménagée en promenade avec 800 arbres placés sur quatre rangées et formant trois allées bien alignés. La seconde partie de la rue, la Route ou Rue Royale (nommée plus tard rue de Normandie) ne fut construite qu'en 1765 et achevée 11 ans plus tard.

Les nouveaux immeubles et les grands magasins s'installent alors dans cette partie de la ville. Voici en quelques dates les événements marquants concernant ce quartier, et plus particulièrement cette rue Thiers :

  • 1835 : installation de l'auberge de la Pomme d'Or au coin de la rue Thiers et de l'actuelle rue Ancelot.
  • 1837 : installation du Champ de Foire à l'emplacement de la future Place Thiers.
  • 1839 : la Rue Royale qu'on a évoqué plus haut est dotée de trottoirs et de huit candélabres à gaz.
  • 1842 : installation de la poste d'Ingouville au 151, rue de Normandie.
  • 1845 : création de la partie Nord de la rue du Champ-de-Foire.
  • 1852 : annexion de la commune d'Ingouville par celle du Havre.
  • 1853 : M. Eugène Huet ouvre la mercerie "A la Boule d'Or" au bas de la rue de Montivilliers.
  • 1856 : la Banque de France s'installe rue Thiers.
  • 1861 : on asphalte les trottoirs de la rue Thiers.
  • 1863 : inauguration de la salle de spectacles de l'Alcazar au 19, chaussée d'Ingouville.
  • 1871 : installation de la Maison Desforges (vente d'instruments de musique) place Thiers.
  • 1872 : création du marché Thiers.
  • 1880 : percement et prolongement de la rue Thiers qui prend son aspect définitif. Elle part désormais de la place de l'Hôtel de Ville et va jusqu'à la rue de Normandie, en direction du Rond-Point.
  • 1881 : édification d'un marché couvert sur la place Thiers.
  • 1882 : construction de l'actuel immeuble de la Banque de France.
  • 1885 : M. Huet achète un terrain en face de son précédent magasin et y transfère sa Boule d'Or, rue Thiers. Cette enseigne deviendra plus tard 'Le Printemps'.
  • 1890 : la place Thiers reprend son aspect d'avant 1881 après démolition de son marché couvert.
  • 1912 : le chapelier Codet s'installe rue Thiers.
  • 1914 : électrification de l'éclairage des rues.

En 1880 a lieu au Havre la première célébration de la Fête Nationale. Après 1890, tous les 14 juillet, on prendra l'habitude de se rassembler place Thiers pour assister à un drôle de spectacle : le départ en début de soirée d'un ballon que l'on gonfle depuis le début d'après-midi.

A00160

On pourra compléter ce sujet par ceux de Geo qui avait déjà fait quelques billets sur ce quartier il y a presque un an. Je me suis d'ailleurs aperçu en les consultant après coup qu'on avait des photos identiques, comme quoi il n'y a quand même pas pléthore de vues du Havre d'avant-guerre...

C'est ici, ici, ici, ou encore ici.


Posté par Damien Patard à 11:08 - Les rues et les places - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Les immeubles de la place Thiers

    Geo,
    après recherches (mais seulement à partir des documents que j'ai chez moi), je n'ai aucune affirmation à te proposer quant à une date de construction de la place Thiers. Toutefois, je pense qu'on peut raisonnablement envisager une construction autour des années 1860-1900, avec une plus grosse possibilité encore autour des années 1880, lors du chantier que fut le percement, l'élargissement et le prologement de l'actuelle rue Thiers...
    A l'occasion, j'essaierai d'en savoir plus aux Archives, mais pas tout de suite : c'est fini les vacances !

    Posté par Patardam, 25 février 2008 à 01:08
  • J'apprécie beaucoup tes reportages "historiques". On est vraiment complémentaires l'un et l'autre.

    J'ai connaissance de photos de mon immeuble datant de 1880. A mon avis celui-ci ainsi que tous les immeubles qui encadrent la place Thiers doivent dater des années 1870. Les archives municipales doivent bien avoir conservé les permis de construire de chaque immeuble ?


    En consultant un plan superposé du Havre d'avant et d'après guerre, j'ai remarqué que l'ancienne rue Thiers aboutissait sur la Place de l'Hotel de Ville entre l'ancien restaurant Hippopotamus et le Théatre de l'Hotel de Ville. La Place de l'Hotel de Ville a été aggrandie vers le nord après la guerre.

    Posté par geo, 25 février 2008 à 11:29
  • Faudrait demander aux Archives... mais je me demande si tous les plans cadastraux notamment ne sont pas archivés aux Archives départementales à Rouen ?
    Enfin, aux Archives Municipales, le personnel devrait pouvoir t'aiguiller... si cette recherche te branche ! A l'occasion, je poserai la question.
    Je me suis aussi renseigné pour savoir s'il existait une photo de l'intérieur du Grand Théâtre, et la réponse est non, à leur connaissance. Sûrement à cause du manque de luminosité de la salle et parallèlement, du manque de puissance et d'éclairage des flashes d'alors...

    Posté par Patardam, 25 février 2008 à 12:23
  • Foire Thiers

    J'ai des souvenirs de foire sur la place Thiers. Elle avait un dénivelé relativement important pour une foire (en fait le dénivelé des deux rues qui la bordent encore actuellement) ! Mes grands-parents habitaient 67 rue Thiers où je dormais souvent et mon oncle m'emmenait à cette foire au début des années 1960's!

    Posté par Chr. Leguillon, 29 février 2008 à 23:04
  • place thiers le Havre

    svp il y a combien de dénivèlement place thiers entre la rue Gustave faubert et la rue René côté?merci

    Posté par Domy, 18 août 2016 à 18:32

Poster un commentaire