Le Havre d'avant... ou l'histoire en photo de la ville du Havre et des Havrais avant la guerre...

Le Havre... toute l'histoire du Havre et des Havrais... avant le naufrage et les bombardements de 1944 ! Beaucoup de photos dans Le Havre d'aujourd'hui également...

16 octobre 2008

Le funiculaire

Dans mon dernier post, j'évoquais le début de l'avenue René Coty...

En continuant à parcourir cette rue, nous atteignons la place Thiers, et en haut de cette place se trouve notre bon vieux funiculaire...

A00640

A00641

En comparant ces deux photos, on constate que la maison de gauche existe toujours et qu'elle a survécu aux bombardements de la seconde guerre mondiale. Le hall d'entrée a été reconstruit. Le premier avait été détruit durant le bombardement du 2 août 1944. Le service du funiculaire, interrompu à cette date, ne reprendra que le 16 janvier 1946.

Sur la première photo, on peut aussi remarquer une haute cheminée tout en haut des rampes. C'est un vestige du premier fonctionnement du funiculaire, dans les années qui suivirent sa construction en 1890. En effet, avant 1911 et son électrification, le funiculaire tournait... à la vapeur !

Le funiculaire fonctionne grâce à un système de câbles à la façon d'un téléphérique.  La cheminée servait à produire l'énergie nécessaire pour actionner ces câbles... Si vous êtes intéressé par le fonctionnement précis du funiculaire, vous pouvez toujours consulter l'ouvrage intitulé Chemins de fer funiculaires, transports aériens de A. Lévy-Lambert, ingénieur civil. Cet ouvrage est visible et téléchargeable sur le site de la BNF ou en cliquant sur le lien.

On trouve notamment dans cet ouvrage, page 56, une vue en plan et une coupe en long de l'installation, avec, dans la partie haute, coté rue de la Côte (actuelle rue Félix Faure), la salle des machines et la grande cheminée. Page 87, on apprend que la machinerie fonctionnait à l'aide de chaudières à vapeur.

A00644

Après l'électrisation du funiculaire, le fonctionnement restera le même, mais les moteurs à vapeur seront remplacés par des moteurs électriques.

Voici maintenant la vue qui s'offrait à nous avant guerre, et celle que l'on peut aujourd'hui admirer en redescendant de la rue de la Côte (rue Félix-Faure) vers la ville et la place Thiers...

A00642

A00643

Si la partie sud de la ville a bien changé, on constate qu'autour du funiculaire, quelques bâtisses ont survécu aux affres du temps, que ce soit celles à droite des rampes, la maison qui fait l'angle entre la rue Gustave Flaubert et la rue du Docteur Vigné, ou encore celle qui fait l'angle entre l'avenue René Coty et la rue Maréchal Galliéni (actuellement une pharmacie)...

Pour terminer, voici quelques cartes postales personnelles de l'ami Pierre Bruger sur le funiculaire... Vous pouvez lui rendre visite sur son blog.

A00645

A00646

A00647

Merci à lui, mais aussi à Daniel Orange et à Edith Levesque pour les précisions qu'ils m'ont apportées à propos du funiculaire sur le forum du GGHSM.

A00648

Posté par Damien Patard à 01:07 - Avant - Après - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

Commentaires

    funiculaire

    Très intéressant cet historique de ce moyen de locomotion. Je me souviens que cet été pendant mes vacances j'ai eu l'occasion de visiter la grotte dite "aven Armand" sur les causses. L'on s'y rend en funiculaire et à l'entrée on peut voir un panneau signalant que ce funiculaire fait partie de l'association des funiculaire de France dont celui du Havre fait partie.
    Mais une petit question, le notre est-il encore à crémaillère ?

    Posté par DANIEL, 16 octobre 2008 à 10:09
  • @ Daniel:

    Alors non, notre funiculaire n'est plus à crémaillère depuis 1970. C'est en effet à cette date que notre funiculaire à effectué sont arrêt technique de deux ans afin de le reconstruire totalement aux normes de l'époque. Le Viaduc a été reconstruit, les cabines ont été changés et comme le métro parisien, notre funiculaire s'est mis à rouler sur pneumatiques. Le système de roulement est exactement le même que le métro parisien sauf que le funiculaire est tracté par des cables, eux même soutenus par des "galets" (sortes de roues de guidage).

    Dans la revue FACS spécial LE HAVRE (180 pages) "Chemins de Fer Regionaux et Urbains" numero 105 publié 1971 par M.Chapuis, on apprend qu'en 1939, date de l'échéance de la concession du funiculaire à la CGFT, deux projets étaient à l'étude. Le premier projet consistait à remplacer le funiculaire sur son propre parcours par un escalier roulant (type Montmorency), mais l'étude montra que cette solution n'était pas viable à cause de la longueur trop importante qui alourdirait l'ensemble mécanique et augmenterait la durée de trajet.

    L'autre projet qui fut approuvé en 1939 (le chantier devait débuter), consistait à construite un Tunnel entre l'avenue Thiers (René Coty), pratiquement a l'angle de la rue Edouard corbière, jusqu'à la Cavée verte (rue Begouen pour être précis), en gros il s'agissait d'un "mini métro". Ce tunnel de près de 1km aurait eu une pente de 6,5%. Une navette automotrice aurait circuler sur une voie unique.
    Ce projet avait pour interet de se rapprocher des zones denses de peuplement qu'étaient Sanvic et la cavée Verte.

    Ce projet bien que très aboutis, ne fut pas repris après la guerre. Entre temps le chantier du tunnel Jenner avait débuté, désencalavent une bonne partie de la ville haute.



    Pour information, en 1938, le funiculaire à transporté 2.078.567 voyageurs/an, en 1951, il était 2.115.850 voyageurs.

    A la fin des années 90, le funiculaire transportaiut à peine 400 000 voyageurs/an tandis qu'en 2006-2007 il avoisinait les 600 000 voyageurs/an.

    Posté par geo, 16 octobre 2008 à 12:26
  • funiculaire et tunnel

    Merci Géo, pour la réponse, et le complément d'informations à propos d'un accès à la ville haute par un tunnel autre que celui de Jenner.
    Je suis impardonnable j'ai emprunté ce funiculaire il n'y a pas si longtemps et je n'ai même pas pensé à regardé s'il avait une crémaillère ou non. Pourtant, plus jeune, j'utilisais presque tous les jours ce moyen de locomotion pour aller au travail et la vue de cette crémaillère pendant la montée me plaisait, allez savoir pourquoi ?. Parfois je me plaçait en dessous du viaduc pour le voir passer. Il fallait faire attention à ne pas recevoir une goutte d'huile sur la tête avec cette odeur si particulière. Dans mes souvenirs, la rue ou le trottoir en dessous en était couvert .
    Quant au tunnel venant remplacer ou seconder le funiculaire s'il avait vu le jour (pour un tunnel c'est un comble)il aurait débouché à moins de 50 mètres de la maison familiale (au 215 rue de la cavée verte).
    En tous cas merci et bon courage pour la continuation de ce blog.
    Daniel.

    Posté par DANIEL, 16 octobre 2008 à 13:18
  • En 1939 le but était de remplacer le funiculaire car on imaginait un moyen de transport digne d'une ville de 500 voir 1 millions d'habitants (on était très optimiste à l'époque). Il faut dire qu'avec plus de 2 millions de voyageurs par an, le funiculaire devait être à la limite de la saturation.

    PS: @ Damien,

    Pour ce qui est de la photo 4 en partant du début, il ne s'agit pas d'une photo prise avant guerre, mais bien d'une photo prise pendant la guerre, en 1942. On remarque que l'immeuble de la Bijouterie Millaud ains ique le Printemps on totalement disparus du paysage. Les immeubles qui jouxtent la Grande Pharmacie Thiers sont condamnés après les incendies consécutifs aux bombardement du 15 Septembtre 1941.

    Posté par geo, 16 octobre 2008 à 13:52
  • salut Damien,
    et bien, que dire...encore un post riche en Histoire et qui suscite des réactions pleines d'intérêt.
    Je te souhaite bonne chasse aux archives !
    au plaisir.

    Posté par phyll, 16 octobre 2008 à 17:23
  • ouaaa ça me fait trop bizarre de trouver ce blog sur ma ville natale.

    Le funiculaire je le prenais quasi tout les jours fut un temps punaise ^^

    Posté par kprecieuse, 16 octobre 2008 à 22:35
  • Ouaouhhh ! Je viens de rentrer d'une petite séance de sport, et que découvre-je en rentrant ??? Beaucoup de commentaires et d'apports culturels sur mon dernier post...

    Merci à tous, et particulièrement à Geo pour les nombreuses précisions que tu as apportées à mon article.

    Je n'avais pas fait attention pour la seconde photographie... mais comme tu es trop modeste pour le faire toi-même, je mets un lien vers un article de ton blog, où l'on retrouve la même photo avec quelques éclairages documentaires : http://lehavrephoto.canalblog.com/archives/2006/04/index.html

    Sinon, bienvenue à kprecieuse, tu peux revenir quand tu veux... Je réédite le lien vers ton blog, le tien étant inexact : http://kprecieuse.canalblog.com/

    Posté par Patardam, 16 octobre 2008 à 23:14
  • Merci pour toute ces informations. Cela me rapelle beaucoup de souvenirs. Par exemple, je me souviens que pour prendre le funiculaire avec un vélo, cela coûter 1 franc pour la montée. Pour les piétons c'était 50 centimes la montée et 20 la descente (fin des années 80).

    Ayant été élève de Saint Joseph, ce funiculaire était le moyen de retrouver au plus vite la liberté pour aller en centre ville, bien plus rapide que les escaliers (quoique en descente je ne suis pas si sur).

    En conclusion, félicitations pour votre blog qui est une véritable mine d'informations et me replonge dans mon enfance et mon adolescence havraise.

    Bonne continuation

    Posté par Havrais à Cahors, 17 octobre 2008 à 17:53
  • Excellent ce petit rappel historique sur "notre funiculaire. C'est vrai qu'on l'aime bien cette petite machine ! Surtout quand on a 4 ans

    Posté par Clem, 19 octobre 2008 à 20:52
  • J'ai appris que le funiculaire à fonctionné à vapeur, c'est vraiment excellent de nous faire un petit rappel historique !
    Je me suis inscrit sur Gallica, une mine d'or !!!
    Au fait bravo pour le QUIZ !
    A+
    Marco

    Posté par marcopolo76, 20 octobre 2008 à 18:51
  • Souvenir

    votre site est formidable cela me rappèlle de bons souvenirs,j'avais 17 Ans en 1962 à ce moment la j'étais en vacances au Havre dés que je pouvais depuis la cité Havraise j'allais faire un petit tour dans le funiculaire ,ou dans l'escalier roulant ,en tout cas il est magnifique votre funiculaire, Tirax . ALLY dans le Cantal

    Posté par tirax, 02 mai 2014 à 17:52

Poster un commentaire