Le Havre d'avant... ou l'histoire en photo de la ville du Havre et des Havrais avant la guerre...

Le Havre... toute l'histoire du Havre et des Havrais... avant le naufrage et les bombardements de 1944 ! Beaucoup de photos dans Le Havre d'aujourd'hui également...

04 juillet 2009

Visite des Jardins Suspendus

A01384

L'Association pour la Promotion de Bléville Dollemard, présidée par Dominique Prévost, continue sa programmation culturelle et a organisé ce matin une visite guidée des Jardins Suspendus. Une trentaine de personnes s'était donc donné rendez-vous devant le Fort de Sainte-Adresse pour une balade bien reposante.

A01349

Florence Gasté, guide conférencière pour Le Havre, Ville d'Art et d'Histoire, assurait la visite.

A01350

Elle commença par un petit rappel historique sur le Fort de Sainte-Adresse, et comment fut pensé le projet des Jardins Suspendus.

A01351

A01352

A01353

A01354

A01385

Les Jardins Suspendus ont été créés sur les vestiges de l'ancien fort militaire de Sainte-Adresse, construit en 1856. Il faisait partie d'une ceinture de quatre forts (avec ceux du Mont-Joly et des Neiges, aujourd'hui disparus et le fort de Tourneville). Ils avaient pour mission d'assurer la défense de la ville du Havre à la place des remparts, démolis à partir de 1852.

L'équipe de paysagistes et d'architectes a su conserver les traces des fortifications, en tirant parti des alvéoles et des quatre bastions, pour transformer ce site de 17 hectares en un vaste jardin dédié aux plantes.

A01355

A01356

En route pour les bastions...

A01357

Au passage, on se renseigne auprès de Florence Gasté et on assure la relation clientèle du blog ! (lol)

D'ailleurs, si je suis sur certaines photos, c'est que pour une fois, je n'étais pas seul... Benoît qui "oeuvrait" pour le blog de l'Association pour la Promotion de Bléville Dollemard m'a gentiment donné quelques photos.

Sur chacun des bastions, un jardin différent : le jardin d'Amérique du Nord, celui des explorateurs contemporains, celui d'Asie orientale et enfin, le jardin austral...

A01360 A01358 A01359

Remises en valeur, les traces architecturales des anciennes batteries militaires ont été épurées et recreusées pour donner naissance à des espaces de repos, comme on peut le voir sur le cliché suivant.

A01361

A01362

Florence Gasté explique ici que les Jardins Suspendus sont dépositaires de deux plants de Wollemia Nobilis, une plante découverte il y a peu... alors qu'il n'existe que quarante plants dans le monde !

A01363 A01366

A01364 A01365
D'autres plantes et d'autres paysages...

A01367

A01368

A01369

A01370

On en oublierait presque le passé militaire de l'endroit, et pourtant, au détour d'un chemin, on retrouve la trace de ces murs de brique...

A01371

Sur le cliché suivant, on peut découvrir le point culminant du Pays de Caux ! Eh oui... Cette poudrière culmine en effet à 110 mètres d'altitude. A l'intérieur, une chapelle avec un Christ en croix peint sur une des parois murales. Il est prévu une restauration et une ouverture au public... quand les budgets nécessaires auront été votés.

A01372

A01373

Sous cette passerelle, une brèche dans la muraille du fort... Elle fut percée lors de la Libération du Havre le 12 septembre 1944. A cet endroit se trouvaient des munitions allemandes que les Résistants ont fait sauter. L'architecte a souhaité laissé ces fortifications en l'état, afin de témoigner d'un pan de l'histoire du fort.

Il est prévu l'installation de mousses sous la passerelle.

A01374

A01375

A01376

A travers les trois clichés précédents, on comprend pourquoi ce fort fut construit. Il était prévu pour repousser une attaque venant de la mer. N'oublions pas qu'en 1854, la France est gouvernée par Napoléon III. Napoléon Ier n'est pas si loin (d'ailleurs, on voit le Chapeau de Napoléon sur la photo précédente - lol) et dans les esprits d'alors, le danger peut venir d'Angleterre...

Finalement, il n'y eut jamais d'attaque maritime. Elle fut terrestre en 1870 et les Prussiens s'arrêtèrent aux portes de la Ville (voir d'ailleurs à ce propos mon billet sur la Vierge Noire, témoin de cet épisode de notre Histoire). Le fort de Sainte-Adresse fut donc finalement que peu sollicité, jusqu'à ce que les Allemands l'occupent en 1940.

A01377

C'est ce que nous nous disions ! mais retournons à notre visite... Au passage, on constate que Dan et Phyll ont fait des émules.

A01378

A01379

A01380

A01381

Je me demandai pourquoi ce parterre gazonné lorsque j'entrai pour la première fois dans ces lieux... Je trouvais le rendu "bizarre", mais j'ai eu mon explication aujourd'hui. C'est en fait une vue d'artiste (ou d'architecte) ! Cette zone mi-végétale, mi-minérale (les sépérations des bandes de gazons sont en pierre) symbolise en fait la paix. De chaque côté du grand tapis vert, des plantes odorantes attendent de pousser. Plus tard, elles dégageront des parfums différents selon les heures de la journée.

Voilà ! Il en était fini de cette visite... Nous pouvions repartir et quitter les Jardins Suspendus, avec une seule idée en tête : y revenir !

A01382

A01383

Signalons que ce soir aura lieu un concert de musique classique au coeur de cet écrin, dans le cadre des Z'estivales.

A01386

Enfin, il faut savoir que pendant toute la période estivale, tous les dimanches, un petit train peut vous emmener de la plage aux Jardins Suspendus et vous ramener ensuite en ville basse (2 € l'aller-retour). Le départ se fait à 10 heures devant l'Office du Tourisme et le retour à midi depuis le fort.

Une visite guidée des Jardins Suspendus a aussi lieu tous les dimanches, à 10 heures 30. Elle est assurée par les guides conférenciers du Havre, Ville d'Art et d'Histoire (5 €).

N'hésitez pas à vous y rendre ! Bonne visite...

Merci à Benoît pour les photos et à l'Association pour la Promotion de Bléville Dollemard pour ses initiatives culturelles.

Posté par Damien Patard à 18:30 - Dans Le Havre d'aujourd'hui - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Une nouvelle superbe page d'histoire sur notre ville, merci Damien pour ton reportage de haut niveau!!!!!!!!!!!

    Posté par buddy2259, 04 juillet 2009 à 20:17
  • Merci d'avoir publié mes photos !

    François (Crédit photos F.Vaudour sur le panneau)

    Posté par François, 04 juillet 2009 à 20:28
  • Salut Damien!
    Un reportage de qualité, tout en précisions, comme à ton habitude.
    Bravo!

    Posté par tce76, 04 juillet 2009 à 22:26
  • Une ballade que j'ai faite plusieurs fois et notamment la dernière avec Phyll. C'est sur on a toujours envie d'y revenir !

    Posté par DAN, 05 juillet 2009 à 00:40
  • Voilà un reportage conséquent et bien documenté sur ce nouvel écrin Havrais.

    Posté par GL, 05 juillet 2009 à 09:03
  • Destinée imprévue pour ce Fort.
    C'est bcp mieux qu'une démolition et de l'immobilier.
    Symbolique : un lieu militaire transformé en lieu de paix et d'harmonie.
    Comme d'hab' : très bon reportage.

    Posté par Otto Graf, 05 juillet 2009 à 12:13
  • Excellent reportage. Une invitation à un voyage dans l'histoire comme dans la nature et la ville (qu'on voit à merveille de cet endroit).

    Posté par B.O., 23 août 2009 à 18:09

Poster un commentaire